Bienvenue et bonjour

Bienvenue au sein de la Fourlotte

Château de Mazé

Château de Mazé

Voici la Fourlotte, une roulotte construite sur une remorque avec un four à pain en argile.

L’idée est simple :

Pourquoi une roulotte ?

Ma principale raison est la terrasse ! En effet, avoir le temps de discuter ne se fait pas au détriment de personnes voulant manger… donc disposer d’une terrasse est agréable pour terminer sa fouée et sa conversation sans subir le regard courroucé de gens affamés.

En outre, cette roulotte est tractée par un camion mais le châssis sera adaptable à une traction animale.

Enfin, la volonté de faire soi-même son outil de travail. Manipuler le bois et autres matériaux pour avoir le souvenir de l’assemblage hissé en un agréable truc. Et le connaître ce truc !

 

Un fonctionnement par saison :

La restauration est itinérante, basée sur des denrées locales (autant que possible) avec le concept d’un aliment original : la fouée (sauf pour les autochtones et les voyageurs-euses fin-e-s connaisseurs-euses).

La fouée est constituée d’une pâte à pain, ici, à base de farines de différentes céréales et croyez-moi, le blé n’est pas privilégié ! En outre, la Fourlotte peut se targuer de disposer d’une pâte avec peu de gluten pour ceux qui le souhaitent.

Les garnitures sont orientées sur des produits locaux, de saison, en circuit court et biologiques. Bon, soyons honnêtes, les légumes sont les seuls à cumuler tous ces critères mais les efforts ne sont pas au bout de leur peine. De plus, de marmitte en terrine, la Fourlotte propose des recettes carnivores, végétariennes et végétaliennes.

Les herbes aromatiques embaumant les cuissons du four à pain poussent sur la terrasse de la roulotte.

Et tant qu’à fabriquer son outils de travail à la main, tout est cuisiné avec ces mêmes mains et aucun robot électrique.

 

Une entreprise individuelle mais pas d’individu seul :

La structure de la Fourlotte est une entreprise individuelle et j’ai le statut d’artisan ou commerçant (c’est pas très clair…) ambulant.

Mais loin de moi l’envie de travailler seul, juste celle de démarrer ; et pour y arriver, la construction de la roulotte a été l’occasion d’un chantier collectif dans le Maine et Loire. Les périodes de restauration permettront, je le souhaite, de travailler à deux ou plus !

 

 

Dans les grandes lignes, voici la Fourlotte.

N’hésites et n’hésitez pas à me contacter pour des questions, remarques, des critiques.

 

Chez Bidouille, à Corps Nuds.

Chez Bidouille, à Corps Nuds.